Et ça continue encore et encore

Mais qu’est-ce qu’ils ont à me demander de couvrir leur cou ? Suite au snood infinite loop (clic) fait pour mon frère [j’ai mis aussi le patron sur Ravelry ici], mon homme m’en a demandé un aussi. Il le voulait bien serré, alors j’ai préféré lui tricoter dans l’autre sens, avec une couture, afin d’ajuster précisément sa longueur. Le tuto est ici : Hand London two simple snoods

Au passage, j’ai essayé les côtes anglaises, c’est un motif que j’ai vraiment apprécié. Il donne un ouvrage texturé, épais, régulier et très confortable.

Si j’ai trouvé pour mon frérot une laine très kaki bien sèche comme il aime, celle du tour en côtes anglaises a été dénichée dans un troc-à-tout. Un vrai trésor à 1 euro la pelote de pure laine bien épaisse George Picaud, vintage, d’un vert bouteille très doux et subtilement chiné. J’en connais un qui a eu de la chance !

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s