Et un, et deux, et trois…

A l’avant-dernier rang avant d’attaquer la bordure, je compte les points. Pourquoi? Parce que si j’en ai laissé un ou deux au bord de la route, ou bien si j’ai été trop généreuse dans mes augmentations, il me reste le dernier rang pour ajuster et retomber sur mes pattes. Là,  j’en ai 389 au lieu de 386. Au dernier tour, 3 petites diminutions et hop, je suis prête pour la bordure de vagues et perles.

Je place un marqueur toutes les 20 mailles,  ce qui permet de compter facilement de grandes quantités sans stresser. Pas suffisamment ou pas du tout équipée en marqueurs ? Des trombones suffisent !

A très bientôt pour le détail de ce travail en cours…

image

Publicités

2 réflexions sur “Et un, et deux, et trois…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s