Tout, tout, tout, vous saurez tout sur mes pompons

La, pour le coup, je ne suis pas fière de mes neurones. Ahem.

Il n’y a pas grand-monde monde là haut, mais ça s’agite, ça se bouscule depuis toujours. Je suis,  à mon grand dam une agitée du bocal qui rêve de sérénité. La plupart du temps, à l’intérieur du bocal en question, ça ressemble à ça :

20160623_084054_small2

Alors que mon rêve,  c’est ce que Mélanie a fait de mon écheveau en échange de quelques cousettes, c’est à dire ça :

tmp_13520-img_20160910_132626740772515_small2

D’ailleurs, si j’aime tant faire des choses de mes mains,  c’est aussi parce que des activités manuelles me canalisent et me calment.

Ce désordre présente des avantages, pour la créativité notamment. Laisser errer et divaguer ses pensées fait germer nombre d’idées… cela m’est, à la maison comme au boulot, fort utile et parfois gratifiant.

Le défaut,  c’est qu’on ne maîtrise pas le cheminement des pensées. Le résultat est parfois atterrant.

Lorsqu’une tricopine a lancé un appel à la réalisation de pompons (il lui en faut 40 000, oui, quarante-mille !) j’ai saisi la balle au bond, l’occasion en or pour écouler tous les mini-pelotons de restes quand on n’est pas douée en jacquard.

Au fur et à mesure du remplissage de mon sac-a-pompons, voilà que m’est venue en tête la chanson d’où vient le titre de cet article.

Non mais ho, ça ne va pas, là haut ? Z’avez pas honte de me sortir un truc pareil ? Qui diable vous a permis de vous connecter les uns aux autres de cette manière ?

Voici mon illustration de la version karaoke, hihihi.

Vous avez reconnu ? Rien que de penser que j’ai pu mémoriser ceci « a l’insu de mon plein gré » j’ai … (pardonnez la vulgarité) … les boules.

Cependant, j’ai bien l’intention de vider mes tiroirs de tous les mini-restes ou des pelotes mal-aimées,  et de pomponner à fond, chanson ou pas chanson ! Quand j’aurai fini, je vous ferai une petite photo de groupe.

  • Tout, tout, tout, vous saurez tout sur mes pompons
  • Les gros, les beaux
  • Les vrais, les faux
  • Les durs, les doux
  • Les bleus, les roux
  • Les gros touffus
  • Les p’tits joufflus
  • Les grand rayés
  • Le p’tits strassés…
  • Tout tout tout, vous saurez tout sur mes pompons
Publicités

3 réflexions sur “Tout, tout, tout, vous saurez tout sur mes pompons

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s